Prêtres : enquête à Liège : L’institution et le manque de « perspectives d’avenir » apparaissent comme la première cause de mal-être, loin devant la vie affective ou la charge de travail.

Quand les prêtres du diocèse de LIEGE pointent du doigt les souffrances liées au manque de perspective (l’esprit missionnaire manquerait-il ?) et l’institution (le cléricalisme de la hiérarchie ?). 

Il serait précieux de faire ce genre d’enquête à Bruxelles. 

Quand on voit ce qu’il faut faire pour être entendu, reçu, pour recevoir une réponse à des invitations (notre paroisse en a une en souffrance depuis des mois – l’évêque, futur cardinal – n’ayant toujours pas répondu), on se dit que l’institution fait aussi des ravages à la capitale. 
Sans compter l’effet catastrophique sur le diocèse du départ de 15 séminaristes. Pour la perspective d’avenir, il faudra revenir. 

Il serait intéressant de connaître le nombre de nouveaux séminaristes  à Bruxelles cette année.  Après une telle purge, ce serait intéressant d’en connaître les répercussions. 

Extrait de l’article de la Croix

 »

De quoi souffrent les prêtres ? Et qu’est-ce qui, a contrario, les rend heureux dans leur mission ? Les résultats d’une enquête sans précédent menée auprès de 110 prêtres du diocèse de Liège, en Belgique, renversent les représentations les plus communes. Alors que la vie affective, le sentiment de solitude ou la surcharge de travail passent pour les principaux facteurs de mal-être ou de dépression parmi les prêtres, c’est le manque de perspective d’avenir et l’institution qui génèrent le plus de souffrance »
L’article complet est ici. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s