Communiqué de presse du 31 Août 2016 suite au décret de dissolution de la Fraternité et d’expulsion des séminaristes.

Quand la rumeur sur la dissolution de la Fraternité des Saints Apôtres n’en n’était pas une.

Après avoir fait l’éloge de cette Fraternité, Mgr De Kesel la dissout.

« Eglise Sainte-Catherine : sus aux rumeurs » , tel était le titre du communiqué de la Conférence épiscopale du 26 avril 2016, repris sur le site Catho Bruxelles . Ce communiqué admettait cependant l’existence de deux dossiers : la dissolution de la Fraternité des Saints Apôtres (FSA) et fermeture de l’église Sainte Catherine. A ce stade, Mgr De Kesel ne connaissait aucun membre de la FSA, ses prêtres étant même écartés de certaines activités rassemblant les prêtres de Bruxelles auteur de l’archevêque.

Malgré ce démenti, l’archevêché communique en date du 15 juin 2016 via le site Cathobel que la Fraternité des Saints Apôtres ne sera « plus accueillie» dans son diocèse. Ce communiqué est publié pendant que Mgr De Kesel recevait pour la première fois les cinq prêtres de la Fraternité. A ce stade, il n’était officiellement pas question de dissolution.

Dissolution et expulsion

Dernière étape de l’entreprise de démolition de la Fraternité des Saints Apôtres : à la faveur de l’été Mgr De Kesel, promulgue un décret de dissolution pure et simple de la Fraternité des Saints Apôtres le 15 juillet 2016 en adressant un courrier individuel dans la boite aux lettres des prêtres et des séminaristes dispersés, la plupart en familles, en retraite ou en camp. Ce décret, qui diffère en plusieurs points du communiqué du 15 juin, stipule également que « les séminaristes de la Fraternités des Saints Apôtres ne sont plus considérés comme des séminaristes de l’Archidiocèse ». La dissolution s’accompagne donc d’une expulsion, même si chacun pourrait réintégrer le séminaire à titre individuel.

Pourquoi profiter de la période estivale pour tenter de faire passer en toute discrétion une loi impopulaire? Alors que le pape François veut davantage de transparence dans le fonctionnement de la curie romaine les catholiques de Malines-Bruxelles nagent en pleine opacité, que ce soit dans ce dossier comme dans celui de la fermeture des églises. Car dans le décret de juillet, le motif invoqué pour la dissolution de la FSA reste incompréhensible et absurde.

Recours

En réaction, des paroissiens et amis de Sainte-Catherine et de la FSA, ont déposé cet été plus de 200 recours canoniques (en plus des 130 recours contre le communiqué de « non accueil » du mois de juin) afin d’obtenir de Mgr De Kezel la suspension et la révocation de cette décision non seulement injuste et injustifiée mais totalement illégitime. Ils ont également lancé récemment une pétition pour appuyer cette demande.

Face au silence obstiné de l’archevêque, les recours ont pris cette fois le chemin de Rome.

http://www.paroissiensdesaintecatherine.wordpress.com
e-mail : paroissiensdesaintecatherine@gmail.com

Contact presse : Bernard de la Croix – paroissiensdesaintecatherine@gmail.com
Véronique Hargot-Deltenre – +32 478 31 33 45

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s