Décret de dissolution de la Fraternité des Saints Apôtres : premières réactions

Suite au décret du 15 juillet 2016, voici les premières réactions :

Solidarité à géométrie variable.

« L’initiative pose cependant problème lorsque l’on constate que la plupart des séminaristes de la Fraternité des Saints Apôtres viennent de France  (…) Cette perspective n’est dès lors pas à promouvoir dans les circonstances actuelles car elle manifeste un grave manquement à la solidarité entre évêques, tant avec ceux de notre pays qu’avec nos voisins français » dit le décret signé par Mgr De Kesel.

Le séminaire à Namur, qui regroupe tous les séminaristes francophones de Belgique, compte 70% de membres qui ne sont pas Belges.  Ceux-là ne posent-ils pas de problème de solidarité ?  La communauté de l’Emmanuel accueille des séminaristes Français.  Vont-ils devoir partir aussi ?  On comprend que cet argument n’a pas de sens.  Il sert à cacher la vraie raison : le refus de la Fraternité pour ce qu’elle est, ce qu’elle vit.

Comment les évêques, qui refusent d’accueillir la Fraternité dans leur diocèse,  peuvent-ils se plaindre que des jeunes y entrent et leur fassent défaut ?  Qui peut croire que le choix d’une formation spécifique n’a aucune importance dans les décision des jeunes pour la réponse à l’appel qu’ils ont reçu ?  Qui peut penser que tous les séminaires sont inter-changeables ?  Ne serait-il pas plus opportun que les évêques se demandent pourquoi ces jeunes entrent à la Fraternité et pas dans leur séminaire diocésain ?

Quel est le diocèse d’un jeune aujourd’hui ?  Celui où il est né, celui où il a grandit, celui où il a étudié, celui de sa famille ?  Le monde a changé, on n’est plus en 1960.  Les jeunes sont plus mobiles et ouverts.  Enfin le droit canon autorise les séminaristes à choisir le diocèse où ils vont s’engager.

La présence de la Fraternité en France, dans le diocèse de Bayonne démontre que le diocèse de Malines-Bruxelles n’est pas appelé à capturer les vocations au détriment des autres diocèses.  Cette antenne française accueille des séminaristes et un prêtre de la Fraternité.  Ces séminaristes seront incardinés à Bayonne.

Où sont passés les engagements de Mgr De Kesel ?

Depuis le mois d’avril des paroissiens de Sainte-Catherine ont cherché à entrer en contact avec Mgr De Kesel.  Après des demandes répétées et insistantes, ils ont rencontré Mgr Kockerols, évêque de Bruxelles.  Ce dernier n’a répondu à aucune de leur question.  Après une lettre ouverte restée lettre morte, et une nouvelle insistance, Mgr De Kesel a fini par rencontrer des représentants des paroissiens le 24 juin 2016 à Malines.

Lors de cet échange, Mgr De Kesel s’est engagé sur plusieurs points.
Les paroissiens ont invité leur évêque à venir annoncer ses engagements lors d’une messe célébrée à la paroisse Sainte-Catherine.  Mgr De Kesel a dit qu’il y viendrait célébrer la messe mais quand le climat sera apaisé.  Il a chargé les représentants des paroissiens de transmettre les informations données pour apaiser les fidèles.
C’est pourquoi, nous avons publié le communiqué des paroissiens du 28 juin 2016 et répondu aux questions de la presse qui a diffusé le communiqué de l’agence Belga du même jour.  Il n’y a eu à ce jour aucun communiqué officiel de Mgr De Kesel.

Les engagements de l’archévêque ont été les suivants :

  • L’église Sainte-Catherine restera bien ouverte et confiée aux prêtres de la Fraternité des Saints-Apôtres qui la desservent aujourd’hui, lesquels pourront continuer à vivre ensemble en fraternité durant tout son épiscopat.
  • Mgr de Kesel s’est dit disposé à développer une antenne si un autre évêque, belge ou étranger, acceptait d’accueillir la fraternité des Saints-Apôtres et d’en être responsable canoniquement.

L’apaisement fut de courte durée.

Au lieu de confirmer ses engagements du 24 juin 2016, Mgr De Kesel a écrit courant juillet des lettres aux paroissiens en annexant le communiqué du 15 juin sans mentionner les compléments et engagements pris le 24 juin.

Revenons donc au décret du 15 juillet.  Il stipule : « Les prêtres et le diacre incardinés pour servir dans l’archidiocèse de Malines-Bruxelles le resteront conformément aux dispositions du droit de l’Eglise. Lorsque l’archevêque les nommera à différentes fonctions »

Ce texte est le même que celui qui était dans le communiqué du 15 juin.  Il mentionne que les prêtres seront nommés à différentes fonctions.  Ce qui démontre que l’évêque compte ne pas les maintenir ensemble à Sainte-Catherine et Saint-Joseph.

Il dit par ailleurs qu' »il s’efforcera de respecter ce qui leur était cher lorsqu’ils ont adhéré à la Fraternité ».  Ce qui est un engagement de moyen et pas de résultat.
Ce point avait été soulevé par les représentants des paroissiens lors de la rencontre du 24 juin.  Lorsque les paroissiens ont dit que faire un effort et s’engager, ce n’est pas la même chose, Mgr De Kesel avait alors répondu fermement  : « Je le ferai ».

A plusieurs reprises il a dit qu’il ne toucherait pas à Sainte-Catherine.

Mais tous les écrits de la main de l’évêque reviennent continuellement sur la position floue et non engageante du 15 juin…

De nombreux paroissiens se sentent manipulés et profondément blessés par ces courriers qui reviennent sur les engagements pris.

Prions Saint Joseph, patron de la Belgique et de notre archevêque.

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Décret de dissolution de la Fraternité des Saints Apôtres : premières réactions »

  1. Tactique bien connue du « Salami » pour démonter toute opposition frontale…
    on y va par petites phases de déconstruction en laissant planer le flou en utilisant la langue de buis
    le tout en pleine période estivale quand les familles sont parties en vacances (bon exemple des lois au parlement)

    Comment garder confiance en nos évêques après cela ?

    Mon Dieu, donnez-nous des prêtres
    Mon Dieu, donnez-nous de Saints prêtres
    Mon Dieu, donnez-nous beaucoup de Saints prêtres !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s