Les prêtres resteront à l’Eglise Sainte-Catherine mais leur fraternité est en suspens

In La Libre du 29/6/16 Lien vers l’article

L’église Sainte-Catherine restera ouverte et confiée aux prêtres de la fraternité des Saints-Apôtres, qui pourront continuer à vivre ensemble durant l’épiscopat de Monseigneur De Kesel, a rapporté mardi la délégation de laïcs reçue vendredi à 15h00 par l’archevêque de Malines-Bruxelles. Une réunion est prévue mercredi avec les paroissiens de Sainte-Catherine pour leur faire part de la teneur des discussions.
La décision prise par Monseigneur De Kesel le 15 juin dernier de ne plus accueillir la fraternité des Saints-Apôtres dans l’archidiocèse de Malines-Bruxelles est cependant maintenue. Des dizaines de personnes ont introduit un recours canonique, qui a suspendu son exécution prévue fin juin, offrant un temps de dialogue supplémentaire d’au moins un mois. Sans archevêché pour l’accueillir canoniquement, la fraternité risque d’être dispersée.
Lors de la réunion, Monseigneur De Kesel a motivé sa décision par sa volonté de mettre fin aux critiques émanant d’évêques français et belges, qui se plaignent du fort attrait de jeunes Français pour cette fraternité. « Cette vie en fraternité – avec prière commune, vie sous le même toit et service en équipe auprès d’une paroisse – répond à une attente des jeunes d’aujourd’hui pour réaliser leur vocation de prêtre », commente Bernard de la Croix, représentant de la délégation de paroissiens. Mgr de Kesel s’est dit disposé à développer une antenne si un autre évêque, belge ou étranger, acceptait d’accueillir la fraternité des Saints-Apôtres et d’en être responsable canoniquement. À la suite de l’invitation de 200 paroissiens, il a assuré qu’il visitera la paroisse lorsque le climat sera apaisé.
La fraternité des Saints-Apôtres a été constituée en avril 2013 par Monseigneur Léonard, l’ancien archevêque de Malignes-Bruxelles. Elle compte aujourd’hui 22 séminaristes et six prêtres ordonnés, à savoir cinq en Belgique et un dans une antenne à Bayonne en France. Plus d’une dizaine de personnes se préparaient à rejoindre la fraternité en septembre, parmi lesquelles de nombreux flamands. « L’église Sainte-Catherine était fermée depuis trois ans quand les premiers prêtres ordonnés ont repris sa gestion en 2014 et ont ressuscité cette paroisse », rappelle Bernard de la Croix. « L’église est depuis pleine tous les dimanches ». (INT, GEN, DHO, fr)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s